Les questions environnementales liées au développement durable sont au cœur des préoccupations du Mouvement d'Action Panafricain. L’aménagement du territoire est indissociable du développement durable et indispensable pour assurer la protection des biodiversités et la santé des populations. Ainsi, l’enjeu est de mettre en place une politique de préservation et de reconquête des écosystèmes face aux pollutions.

Le MAP favorise la recherche de débouchés nouveaux, l’utilisation de la pharmacopée et des usages traditionnels avec pour objectif, la réorientation des politiques environnementales en faveur de la recherche, l’éducation, et une plus grande information du grand public sur les enjeux du développement durable.

L’Economie-monde est le rêve de la fin du XXème siècle, avec pour théorie ce que l’on a appelé l’effet papillon, qui repose sur l’idée qu’un acte posé en un point de la planète peut avoir des conséquences immédiates en d’autres lieux. Les échanges économiques sont donc devenus globaux, et supposent une plus grande attention à notre relation générale et commune aux autres.

Le Mouvement Action Panafricain est soucieux de contribuer au succès des initiatives économiques aux fins de promouvoir un processus de véritables échanges entre les porteurs de projets pour permettre la constitution d'un marché ouvert, équitable, stable et durable.

 

Pour contribuer à la mise en place d’une gouvernance ayant pour priorité le respect des droits et des personnes, Le Mouvement d'Action Panafricain entend dégager une nouvelle vision des relations internationales - du développement - de l’économie-monde et du vivre-ensemble planétaire. Le MAP considère l’ensemble des régimes au pouvoir en ainsi que leurs partenaires extérieurs comme un acquis qu’il convient d’améliorer, de faire fructifier, sur la base du multilatéralisme.

 

Le vivre-ensemble planétaire est un projet avorté, un rêve inachevé, une réalité brisée dès son éclosion même, à partir du moment où les instances internationales n’intègrent pas le principe de l’élargissement de la représentation de l’ensemble des pays de la planète, notamment ceux du Sud.

Le projet social du Mouvement d'Action Panafricain se veut humaniste et consiste à organiser la société autour du développement humain et du respect d’autrui.