Map Info : Bonjour merci d’accepter de participer à cette interview. Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs du MAP.

 

MT : Je suis Moussa, 41 ans et papa de 3 enfants. Je suis diplômé en management et ressources humaines. Je travaille dans le secteur de l’informatique comme commercial depuis 14 ans. Je viens tout juste de me lancer dans l’entreprenariat en créant une société de services et d’ingénierie informatique - Quovadev

 

Map Info : Vous proposez des prestations informatiques aux grandes entreprises françaises, en quoi consiste plus précisément votre activité ?

 

MT : Quovadev est une Société de services et d'ingénierie en informatique, dite SSII dans le jargon. Les clients comme Orange, Bnp, SFR ont des directions des systèmes d’information (DSI) qui gèrent les logiciels et les infrastructures des services achats, RH, marketing, ventes, finance… Ces clients nous contactent pour des prestations informatiques. Nous envoyons chez nos clients des ingénieurs informatiques qui vont travailler avec eux. Les missions durent entre 3 mois et 3 ans. Nous intervenons sur l’Ile de France.

 

Pour être plus précis, nous faisons du développement de logiciels sur mesure, nous faisons évoluer ces logiciels, nous déployons des logiciels, des sites web dans les services concernés. Nous apportons un support technique lorsque le logiciel bug.

Parfois, les clients me sollicitent pour du pilotage et de la conduite de projet.

En résumé, nous avons les moyens de réaliser de belles prestations en informatique et je suis heureux d’y contribuer.

 

Map Info : Comment voyez-vous l’évolution de votre marché dans les années qui viennent ?

 

MT : Ce marché est ultra-concurrentiel, mais, le secteur du développement web et logiciel va augmenter. Car avec les smartphones puissants que nous avons,-nous pouvons télécharger un tas d’applications. Par contre, il faut être spécialisé et moins généraliste. Pour l’instant, je teste et je réponds aux demandes que je peux traiter : big data, web ou devops. Avec le cloud, nous aurons un bouleversement qui a déjà démarré dans les prestations attendues par les clients : ils veulent des solutions sympas et rapides à développer.

 

Map Info : Vous avez décidé de créer votre propre entreprise, qu'est-ce qui vous a conduit à un tel choix ?

 

MT : Le besoin d’indépendance et le besoin de sécurité. Car avec un secteur comme celui-ci, chaque année votre poste peut être menacé par un rachat. Toutes les entreprises dans lesquelles j’ai travaillé comme salarié ont été rachetées (Datavance, Logica, T-Systems…).

 

Map Info : Quels sont les dispositifs auxquels vous avez eu accès dans votre parcours de créateur d'entreprise ?

MT : Accompagnement par le Pôle Emploi pour le maintien des indemnités résiduelles et le conseil de la Chambre de Commerce. Aucun endettement.

 

Map Info : Qu’est-ce qu’il faudrait comme initiatives pour encourager les entrepreneurs en France ?

 

MT : Bien alerter le futur patron sur l’URSAAF, les charges et sa responsabilité pénale : si son entreprise est mal gérée, il devra faire face aux huissiers, pénalités, bref, il aura des soucis financiers importants. Je trouve que cet aspect est trop flou à déceler, heureusement que je ne traite pas l’administratif, sinon je n’aurai pas entrepris.

 

Mettre en relation les experts comptables, les banques et l’Etat au même endroit afin de soulager le futur patron dans ses démarches… Il faut se jeter à l’eau avec une avance de trésorerie, des économies. C’est-à-dire prévoir 6 mois de loyers, sucrer le superflu, emprunter autour de soi et chercher des financements. Au-delà de cela, il vous faudra un bon carnet d’adresses pour signer ses premiers contrats et beaucoup d’énergie pour affronter les heures de travail (50H par semaine).

 

Après je dirai que si vos proches, vos amis et votre communauté vous soutiennent, ça peut fonctionner.

 

Map Info : Comment peut-on vous contacter ?

 

MT : Par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. D’ailleurs les développeurs sur la techno Java / J2EE, qui ont travaillé dans des entreprises, en équipe, avec une expérience de 2 à 7 ans, m’intéressent, vous pouvez m’envoyer vos cv.

 

Map Info : Pour conclure, quel message pouvez-vous adresser à nos lecteurs ?

 

MT : Merci tout d’abord d’avoir lu mon interview et soyez sûrs que même si vous échouez dans l’entrepreneuriat, vous n’aurez pas le regret de dire : « Si j’avais su, je me serai lancé plus tôt ». Enfin dès que vous pouvez parler de votre entreprise, faites-le ! Ne soyez pas timide et dès que vous avez une idée qui peut plaire à de futurs clients, mettez-la en place.