Map Info : Bonjour merci d’accepter de participer à cette interview. Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs du MAP.

MAE : Bonjour, je suis Marius Anani EKUE jeune consultant en marché financier. Il faut dire que la bourse est une passion pour moi avant qu'elle ne soit mon métier. J'ai eu à travailler en qualité de conseiller de clientèle dans une société de gestion et d'intermédiaire avant de me mettre à mon propre compte.

Map Info : Vous proposez la gestion de comptes titres pour les personnes qui souhaitent investir en bourse, comment se porte cette activité au Bénin ?

MAE : Cette activité se porte très bien au BENIN étant donné que nous évoluons sur la plateforme de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières BRVM commune aux huit pays de l'espace UEMOA. Les opportunités d'investir dans les sociétés de ces pays sont nombreuses. Avec le dynamisme de cette activité, le BENIN est le deuxième pays de cet espace qui compte le plus de sociétés de gestion et d'intermédiation après la COTE D'IVOIRE 

Map Info : Comment voyez-vous l’évolution de ce marché dans les années qui viennent ?

MAE : Le marché est en plein essor et chaque année depuis 2014 on assiste à une entrée en bourse de nouvelles sociétés. Notons aussi qu'avec l'intégration de la BRVM dans plusieurs plateformes de marchés financiers et sa politique de communication vis à vis des autres continents à travers les BRVM DAYS cette bourse est aujourd'hui reconnue dans le monde entier et attire davantage de nouveaux investisseurs. De plus avec la vision de l'ouverture d'un compartiment dédié aux PME PMI qui font la force de nos économies. Ce marché a de beaux jours devant lui.

Map Info : Quelles sont les conditions qu’il faut remplir pour accéder à ce service ?

MAE : Pour accéder à ce service au Bénin, il vous faudra ouvrir un compte titre dans une société gestion et d'intermédiation agrée par la BRVM et existant sur le territoire Béninois qui offre les conditions non contraignantes pour l'ouverture d'un compte.

Map Info : A votre avis, est ce que l’Etat Béninois soutient suffisamment cette filière ?

MAE : Oui, l'Etat Béninois soutient cette activité car Il se sert lui-même de ce canal pour lever des fonds à travers l'émission d'emprunt obligataire.

Map Info : Qu’est-ce qu’il faudrait comme initiatives pour dynamiser cette activité sur le plan national ?

MAE : Je pense que l'activité est dynamique au Bénin par rapport aux autres pays. Il serait souhaitable que l'Etat encourage davantage les sociétés Béninoises à aller en bourse afin d'inciter la population à y investir. La plupart du temps certaines personnes avec qui nous discutons pensent par manque d’information, qu'investir dans les sociétés constitue un désavantage pour le BENIN.

Map Info : Comment nos lecteurs qui voudraient faire appel à vous peuvent-ils vous joindre ?

MAE : Pour nous joindre ils peuvent nous contacter au 00 229 95 31 78 73 ou au 66 78 85 72 ou encore aux adresses électroniques Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Map Info : Pour conclure, quel message pouvez-vous adresser à nos lecteurs ?

MAE : Un merci aux fondateurs du MAP qui donnent l'opportunité aux jeunes de parler de leurs activités et aussi à tous ceux qui ont confiance dans le développement de l'Afrique