MAP Info : Bonjour Lucien Gavarin; merci de participer à cette interview du MAP pour faire découvrir à nos lecteurs l'émission de radio « Dôobôot  : la voix des sans voix, ou la voie des sans droit » . Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? 

​L.G. : Je suis technicien et responsable de la programmation sur radio Fréquence Paris Plurielle​ (FFP) et producteur avec mes collaborateurs Éléonore Bassop et Théo Lubin, de l'émission "Dôobôot". En tant que régisseur événementiel, je mets mes compétences professionnelles au service d'organisations privées et sociales rencontrées dans mon parcours militant ; la production et la radio sont mes supports de diffusion. 

MAP Info : Pourquoi avoir lancé Dôobôot ?​

L.G. : L'idée d'une émission de ​radio talk-show a germé en 2014, pour ajouter à la programmation de FPP, une émission journalistique culturelle concernant l'histoire et la culture des afro-descendants.

​Nous avons choisi d’inviter des artistes ou des personnes publiques ​de tous bords, afin de donner un droit de parole à cette communauté qualifiée de minorité visible que sont les afro-descendants. Ce Talk-Show Dôobôot se veut 100% Art'frothérapie​ et vise à répondre, non pas aux attentes de la diaspora, qui aujourd'hui bénéficie de tous les supports multimédias pour s'informer mais, surtout à ouvrir un espace manquant dans le champ médiatique audiovisuel national français​, concernant les afro descendants.

L'émission Dôobôot est née en 2015 après qu’un groupe d'Experts de l'ONU ​présidé par Mireille Fanon Mendès France​, ait ​adopté ​en novembre 2014, la décennie 2015-2024 ​des personnes d'ascendances africaines​. Dès lors, nous nous sommes intéressés à promouvoir cette décennie, en lançant une émission, en direct sur la bande FM et sur le Net, par l'intermédiaire de Fréquence Paris Plurielle une radio libre francilienne ​qui existe depuis 25 ans. ​ 

MAP Info : Vous diffusez donc sur Paris Fréquence Plurielle – 106.3. Qu'est-ce qui vous a permis de bénéficier d'un tel support ?

L.G. :  J'exerce depuis 2012 mon métier de responsable de la ​program​mation​ sur radio FPP, mais j'étais aussi présent à la création de cette radio en ​1992. Le projet a été soumis au conseil d'administration de la radio en 2014 et a été accepté en 2015​. La première année nous émettions qu'une heure et l'année suivante nous sommes passés à deux heures de direct d'émission ​avec l’émission Dôobôot ; ce qui marquera un rapide progrès car nous répondons à une certaine attente. 

MAP Info : Quel est le concept de votre émission ? 

L.G. : Dôobôot accueil dans ses émissions ​un panel d’artistes, de ​personnes publiques​ et d'acteurs sociaux. Dans notre programmation ​nous présentons « Les brèves d'actualités »​ et revues​ de presse​​ de la semaine​ – « Les invités du jour »​, où nous recevons historiens, écrivains, réalisateurs, sociologues, politologues, syndicats et autres acteurs sociaux de la diaspora et d'ailleurs – « L'agenda de la semaine » avec Ambre Bellay Rameau pour toute l'actualité événementielle et mémorielle de la diaspora - Il y a aussi « Les billets d'humeur » d'Éléonore Bassop, animatrice de l'émission avec Théo Lubin - Des ​chroniques animées par Samuel Légitimus, un programme musical avec des nouveautés traditionnelles, reggae, soul-funk, hip hop, afrobeat, Afroclassik - Il y a aussi la rubrique « Le saviez-vous ? » avec les histoires des grands auteurs, inventeurs et militants noirs – « La  Playlist Toukouleur », présentée par Roselyne Pougeol​. 

Régulièrement nous recevons des invités ou recueillons ponctuellement des témoignages en direct pour traiter d'actualités et de faits divers récents. 

MAP Info : Comment votre projet a-t-il été accueilli ? 

​L.G. : Nos auditeurs qui sont généralement ceux de FPP, nous suivent et nous voyons notre audience augmenter selon les personnes invitées​. Notre émission est encore récente mais tend à se développer grâce aux outils du direct audiovisuel en streaming, sur les réseaux sociaux avec Facebook et YouTube. La difficulté est de fidéliser nos auditeurs, qui sont la garantie de notre succès. L'échec ne fait pas partie du vocabulaire de l'émission Dôobôot nous comptons donc persévérer jusqu’au plein succès. 

MAP Info : Voilà qui est bien parlé ; pouvez-vous indiquer à nos lecteurs les dates et moyens de suivre votre émission ? 

L.G. : Dôobôot est une émission hebdomadaire diffusée en direct sur FPP 106.3 Fm tous les mardis de 20h30 à 22h30. Pour écouter le direct dans le monde entier, vous pouvez vous rendre sur http://www.rfpp.net/, ou sur le Facebook pour nous suivre en image et en direct. Vous pouvez nous suivre sur notre site officiel : https://www.doobootradio.com/ 

MAP Info : Quel message souhaitez-vous adresser à nos lecteurs ? 

L.G. : ​Notre message et mot d'ordre sont les paroles de la musique de notre générique d'émission tiré du titre "Get'up Stand'up" de Bob Marley - "Debout, lèves-toi et bats toi pour tes droits, Debout, lèves-toi et ne lâches pas le combat. »