MAP Info : Bonjour Madame Nguebi Massoua, merci d’avoir accepté de participer à cette interview. Pourriez-vous s’il vous plaît, vous présenter brièvement aux lecteurs du MAP ?

NM : Je m’appelle Nguebi Massoua, passionnée de mode, de santé, des cultures africaines. Je m’intéresse aussi à la beauté capillaire de la femme noire et c’est justement dans ce sens que je tiens un blog personnel.

MAP Info : Vous animez un blog « MyHair MyRoots » sur lequel vous partagez des astuces beauté, coiffures, mode et santé axées sur l’usage des produits naturels ; comment vous est venue cette idée ?

NM : Cette idée a grandi progressivement dans mon esprit et fut pour moi, comme une renaissance.  J’ai le désir de sensibiliser et de transmettre mes acquis en partant de ma propre expérience.

MAP Info : Le nom et le contenu de votre blog « MyHair MyRoots » affirment votre engagement vis-à-vis de la communauté africaine. Nous assistons à un retour aux valeurs traditionnelles chez les afro-descendants, comment expliquez-vous cette tendance ?

NM : Je ne parlerai pas du retour à nos valeurs comme une tendance, car une tendance est éphémère, donc appelée à passer. Je note plutôt un retour à nous, une réappropriation de soi, le droit d’être tout simplement qui nous sommes en tant que peuple défini par nos traits physiques ; nos cultures et traditions sans avoir à s’en excuser de quelque manière que ce soit. A mon avis, ce retour sur nous-mêmes vient du fait que nous, Africains, en avons assez que les autres nous fassent comprendre que parce que nous sommes différents, nous devons diluer ce que nous sommes physiquement et culturellement pour qu’ils nous acceptent.

MAP Info : Avec l’usage des produits cosmétiques, la beauté devient aussi une affaire de santé ; beaucoup de femmes africaines optent pour l’usage de mèches naturelles ou non, et de produits éclaircissants ; quel message pourriez-vous adresser à celles qui font ces choix en toute bonne foi.

NM : Être différent n’est pas une tare, être noire de peau encore moins. Alors penser que s’éclaircir la peau, porter des tissages lisses et mépriser notre culture au détriment de celles des autres, fera de nous leurs semblables, c’est se mentir à soi-même parce qu’il y aura toujours quelqu’un pour vous rappeler que vous êtes Noir. Et si personne ne le fait, la nature s’en chargera tout simplement car on ne peut changer ses gênes. Ayez donc confiance en vous ! Et comprenez bien que ce qui fait d’un individu ce qu’il est, c’est justement sa différence. 

MAP Info : Peut-on facilement se procurer les produits que vous conseillez ?

NM : Oui, je prends toujours soin d’accompagner mes posts de liens pour faciliter l’accès aux produits que je conseille. Mais de manière générale, ce sont des produits que la femme africaine utilise au quotidien.

MAP Info : Comment votre initiative a-t-elle été accueillie ?

NM : Pour ma part je dirai plutôt bien et je suis très heureuse de partager mon expérience avec mes sœurs et frères.

MAP Info : Est-ce que vous comptez vous arrêter à ce blog ou envisagez-vous d’aller plus loin ?

NM : Pour le moment je continue à échanger, faire des recherches et apprendre des autres.  

MAP Info : Comment nos lectrices et lecteurs qui seraient intéressés par votre aide pourraient vous contacter ?

NM : Ils peuvent déjà suivre la page Facebook « My Hair My Roots ». Comme ça, ils pourront avoir toutes les actualités. Ils peuvent aussi me laisser des messages inbox et éventuellement rejoindre mon groupe de soutien.

MAP Info : Merci d’avoir répondu à nos questions. Nous vous souhaitons de conduire votre initiative le plus loin possible.

NM : Merci de m’avoir invitée à cet espace de partage.