Denis Mukwege

MAP Info : Vous venez de recevoir le prix Nobel de la paix qu’est ce que cela vous inspire ?

DM : Ma vie n’a pas beaucoup changé je suis toujours à Bukavu, la ville qui ma vu naître en 1955 et où j’ai fondé l’hôpital Panzi en République démocratique du Congo à la fin des années 1990. Le Nobel est avant tout une reconnaissance des souffrances des victimes de violences sexuelles dans les conflits, et cela me touche énormément car le monde est en train de prêter attention aux tragédies auxquelles sont soumises les femmes et les enfants dans tous les conflits armés du monde.

MAP Info : Que faites-vous dans cet endroit ?

Lire la suite...
Sira-Missa DOUMBIA

MAP Info : Bonjour Monsieur. Pourriez-vous s’il vous plaît, vous présenter en quelques mots aux lecteurs du Collectifmap ?

SMA : Nyanfèn jugu ani nyanfèn Nyuman, Aw bèe lajèlen ka hakè to*. Je suis Sira-Missa DOUMBIA – Traditionaliste Bamanan. Je présente mes Salutations bienheureuses et mes excuses aux Bons et aux Mauvais Esprits ici présents, aux génies tutélaires de ce lieu, aux mânes des ancêtres, à toutes les créatures des quatre règnes qui peuplent le vaste Univers (minéral, végétal, animal, humain), si ma parole blesse ou si elle n’est pas juste, j’implore votre indulgence et votre pardon au nom des 7 Confréries et des 7 fétiches majeurs des Manden. Je demande pardon, à ceux de mes amis dont la sensibilité pourraient être heurtée par certaines de mes réponses

MAP Info : Vous avez à cœur la défense de la spiritualité originelle de l’Afrique noire ; en quoi est-ce important ?

Lire la suite...

MAP Info : Bonjour Professeur, peut-on affirmer que c’est l'absence des institutions qui est à l'origine des occultations de l'histoire dont sont victimes les africains ?

Pr G.B. : Il n'a jamais été aussi important aujourd'hui que de dérouler et d'examiner avec pertinence cette immense question de l'oubli de soi par la falsification du passé. En effet, un déplacement est à gager dans cette affaire : la question majeure et urgente est moins l'impératif de se focaliser et de perdurer dans le seul moment du procès de la falsification et des falsificateurs que de travailler à retrouver les traces endogènes de notre Histoire pour en raconter les récits originaires, pour en redire les significations galvaudées, et reconstruire de la sorte nos propres manières de nous raconter et de signifier notre présence au monde, lieux par lesquels seuls s'effectue notre confluence avec les Autres et l'Environnement en termes de pertinence.

MAP Info : Comment parvenir à une telle avancée ?

Lire la suite...

MAP Info : Bonjour Amzat Boukari qu’est-ce que la ligue panafricaine-Umoja ?

AB-Y : La Ligue Panafricaine-Umoja (LP-UMOJA) est une organisation qui a succédé en 2012 à la Ligue Panafricaine du Congo-Umoja créée en 2010.   La ligue est une organisation politique fédérale, structurée en sections territoriales présentes à travers tout le continent africain et sa diaspora.

MAP Info : En tant qu’animateur de la ligue panafricaine-Umoja, quel bilan faites-vous de vos activités ?

Lire la suite...

MAP Info : Bonjour Madame Lova Rajaoarinelina ; merci d’avoir accepté de participer à cette interview. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

LR : Bonjour, après cinq années passées à Madagascar, où j’ai eu la chance d’être la conseillère politique du Président de l’Assemblée nationale de Madagascar, Jean Max RAKOTOMAMONJY (PAN), puis conseillère à la Présidence de la République du même pays pour m’occuper du XVIe sommet de le Francophonie, je suis rentrée en rance pour un peu plus de calme en tant que collaboratrice parlementaire à l’Assemblée nationale. Je suis née en banlieue parisienne et j’ai grandi dans une cité du 94, dans la ville du Kremlin Bicêtre qui a été pendant de longues années une ville communiste et qui est encore aujourd’hui plutôt à gauche. Etudes de droit et ensuite d’histoire et d’histoire de l’art. j’ai aussi étudié ma culture d’origine qui est celle que je connais le mieux - la culture malgache.

MAP Info : Vous êtes une spécialiste des droits de l’homme et avez contribué à l’abolition de la peine de mort à Madagascar, quelles ont été les grandes étapes de cette victoire ?

Lire la suite...